Interview : le community management de la radio Skyrock

Les radios constituent des médias communautaires par excellence. Leurs présences en ligne sont généralement très bien développées et les interactions avec les auditeurs sont nombreuses. À ce sujet, Skyrock fait figure de pionnier. Tout le monde connaît les Skyblogs, mais que deviennent-ils ? Quel fut l’impact de la montée en puissance de Facebook ou Twitter sur ces espaces ? Comment Skyrock s’est adapté à cette nouvelle donne ? Pour le savoir, nous sommes allés à la rencontre de Dimitri Arcanger, community manager pour Skyrock FM. Il anime une communauté d’auditeurs active et passionnée : un million et demi de fans Facebook, 200 000 contacts Google+ et 110 000 followers Twitter.

Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre rôle au sein de Skyrock ?

Je suis Dimitri Arcanger, animateur de communauté depuis novembre 2012 chez Skyrock. J’œuvre sur l’ensemble des réseaux sociaux de la radio, sur la partie FM, à dissocier de notre marque Skyrock.com. Mon rôle est d’être le prolongement de la radio (en accord avec ses valeurs) et de promouvoir, relayer, dynamiser, et rendre interactives les forces de Skyrock (2ème radio musicale) : Le format musical (et la culture urbaine), les émissions, la nouvelle génération, l’innovation et notre position face aux concurrents.

Avec un DUT « services et réseaux de communication » puis une Licence « Digital Media » à Edinburgh et enfin un Master « Culture et Communication – Industries créatives : médias, Web, arts » à Paris, j’ai développé mon intérêt et mes connaissances pour les réseaux sociaux et le social media avec mon utilisation des Skyrock blogs. Cela peut paraître étonnant, pourtant, j’ai appris et développé mes premières logiques et mécaniques web sur cette plate-forme. J’y passais des heures et des heures pour enrichir mon blog, mon image, ma réputation, mon influence, mon succès ! J’ai également participé à créer la mécanique sociale de l’émission WebReal TV sur Ma chaîne étudiante avec l’injection dès 2011 de Twitter et Facebook pour commenter en direct l’émission « 24h de live non-stop » notamment. Pour en savoir plus sur mon parcours, rendez-vous sur mon LinkedIn.

Comment est organisé le community management chez Skyrock ?

J’ai ouvert le poste de Community Manager sur le pôle radio, au plus près des studios et des émissions. Je travaille sur le développement, la gestion, la création de contenus et la stratégie de l’ensemble des réseaux sociaux de la station : 2 à 3 Skyrock blogs, Facebook, Twitter, Google+, Instagram, YouTube, Dailymotion… (avec l’aide de Mohamed Saya – Momo de la Radio Libre – pour le montage des vidéos).

Je travaille également sur les directs : « Planète Rap » (20h-21h) animé par Fred Musa et la « Radio Libre de Difool » (21h-00h). Pour Planète Rap, le réalisateur ainsi que le standardiste et moi travaillons en collaboration sur les pages dédiées à l’émission pendant le live. Récemment, nous avons ajouté un CM entre 6h et 9h pour le Morning de Difool que j’aide également. Enfin, je couvre les concerts Skyrock en direct et donc plus généralement les événements de la radio. J’ai également développé de nouveaux projets comme les « Hangouts » (technologie Google+) en direct : le Planète Rap Studio. Nous étions d’ailleurs la 1ère radio à utiliser et adapter les Hangouts Google+ sur un média radio en France. Nous sommes également 1ère radio de France sur Google+.

Pour terminer, il n’y a aucune externalisation.

En 2002, Skyrock lançait les Skyblogs. Le réseau de blogs fut un énorme succès. Que devient la plateforme ?

Pour moi, le réseau Skyrock blog est toujours et restera un énorme succès. Il est le réseau social européen qui a ouvert la voie. La découverte du “profil” et du “parcours social web” comme je l’appelle, a été profondément marqué par Skyrock en France et en Europe. Si je travaille dans le web aujourd’hui c’est aussi parce que j’utilise un Skyrock blog et je ne suis pas le seul !

En quelques chiffres, skyrock.com c’est plus de 30 millions de blogs et plus de 25 millions de profils, ce qui le place encore aujourd’hui devant Twitter par exemple. Avec 5 millions de visiteurs uniques en France (par mois) et 11 millions dans le monde, la plateforme souligne l’intérêt de la nouvelle génération pour cette forme d’expression. En effet, Skyrock blog active une communauté d’internautes issue de la nouvelle génération en quête de liberté d’expression ! La nouvelle génération peut s’exprimer librement sur Skyrock blog et trouver une résonance sur le web, un public, un partage, sans être confronté aux parents, à la famille. C’est une alternative et de façon plus proche, un complément d’expression choisi. Par ailleurs, je ne suis pas responsable du site skyrock.com qui est à différencier de la radio (skyrock.fm) puisque traité différemment.

Sur quels réseaux sociaux êtes-vous présents ?

Nous travaillons avec notre réseau social de prédilection skyrock.com (le blog de la radio, le blog de Difool) et notre site internet, skyrock.fm, qui est devenu depuis la rentrée un véritable HUB social : réactions en direct, agrégation de contenus web/réseaux sociaux etc. Je vous invite à jeter un œil dessus ! Sans oublier nos applications Smartphone et notre nouvel outil innovant: Skyrock Cashback.

Évidement, vous pouvez nous suivre sur Facebook (2ème page radio de France), Twitter, Google+ (1ère page radio musicale), Instagram, YouTube et Dailymotion.

Quels sont les objectifs de votre présence sur ces espaces ?

L’objectif est pour moi le même que pour l’ensemble des radios et médias : fidéliser son audience et l’accroître. Par ailleurs, je dirai que les réseaux sociaux sont d’abord fait pour communiquer avec nos « fans » actifs (j’entends, ceux qui ont fait la démarche de nous suivre) et de leur apporter le divertissement, l’innovation et l’information qu’ils attendent. J’ai donc une stratégie portée sur l’engagement de mes fans, ceux-ci sont d’excellents ambassadeurs pour la radio, sans pour autant négliger le vivier d’internautes et auditeurs passifs qui partagent nos valeurs.

Enfin, il s’agit également de ne pas dénaturer la radio mais de développer une nouvelle dimension plus interactive. Ce qui est très intéressant c’est la rapidité d’évolution, la mouvance des réseaux sociaux. Nous sommes donc déjà sur de nouvelles perspectives.

Vous utilisez notamment les Hangouts pour engager la communauté. Pouvez-vous nous en dire plus ? Quels sont les retours ?

Avant de développer les Hangouts nous étions déjà présents sur Dailymotion en direct pendant l’émission Planète Rap. Chaque soir entre 20h et 21h vous pouvez regarder l’émission en live stream, résultat: plus d’ 1 100 000 vues !

Nous étions le 1er média à utiliser la technologie Google+ Hangouts pour engager notre communauté. Nous n’avons pas fait qu’utiliser cette technologie, nous avons décidé de la modeler pour le direct à la fois radio et web. Une fierté et un succès : nous sommes bientôt à 10 Planète Rap Studio. Les internautes qui participent soulignent l’originalité et apprécient véritablement le concept. Les stars telles que Rohff, Maître Gims, Tal ou encore Psy4 de la rime ont validé et n’ont pas hésité à le faire savoir en direct ! Enfin, de nombreux médias ont suivi… c’est un succès !

Les internautes contribuent-ils directement aux émissions de radio ? Comment cette participation est-elle organisée ?

Les internautes et plus largement l’audience ont toujours contribué aux émissions et sur Skyrock c’est encore plus vrai. A tout moment dans la journée nous faisons référence à nos auditeurs, que ce soit via leurs messages qui arrivent directement dans les studios (les dédicaces), les réactions, les problèmes traités chaque soir dans la Radio Libre de Difool. La véritable star sur Skyrock c’est l’auditeur. Il est donc autant mis en avant sur internet qu’à l’antenne.

Avec Twitter, nous élaborons des hashtags pour qu’ils puissent réagir, chaque semaine et pour chaque artiste par exemple : #NomArtisteSURSKYROCK. Nos auditeurs ont bien appréhendé ce système et nous hissent régulièrement en Tendance France. De plus, L’ensemble des messages SMS, mails, tweets, appli smartphone et site internet arrivent sur un flux de messages (le télex) que chacun peut voir, dont les animateurs, pour réagir et mettre en avant nos auditeurs.

Nous n’avons pas attendu les réseaux sociaux pour activer cette mécanique. Pour terminer, j’ajouterai que réussir à déterminer ses « power users » peut-être la clé du succès. Une piste à creuser.

Quels outils dédiés au community management utilisez-vous ?

J’utilise Hootsuite, Tweetdeck, Crowdbooster, Social Shaker, Facebook Insights, Circlecount… Et peut-être d’autres… Comme de nombreux CM j’aime découvrir des nouveaux outils, des nouveaux réseaux et travailler sur de nouvelles idées.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. Blondon
    6 novembre 2013 - 15h03

    Très belle interview & beau parcours Dimitri ! #FÉLICITATION

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar