Quiz : maîtrisez-vous vraiment votre identité numérique ?
identite-numerique
Quand Google fait dans l’offre d’emploi originale
doge-job
Identité numérique

Comment mettre en place le télétravail en entreprise ?

Avec la Loi Warsmann, le télétravail a fait son entrée de manière plus officielle dans le Code du Travail. Il faut dire que depuis plusieurs années, travailler depuis son domicile, ou ailleurs que depuis un bureau dans les locaux de son employeur, séduit beaucoup de salariés. Mais comment faire concrètement pour mettre en place le télétravail dans une entreprise ? C’est justement pour répondre à cette question que L’Observatoire de la Parentalité en Entreprise (OPE) vient de sortir un guide pratique intitulé « Le télétravail pour mon entreprise ? Aide à la réflexion et à l’action ».

« Tout le monde est gagnant ! »

Le télétravail permet de répondre à de multiples aspirations : réduire les temps de transports, économiser l’énergie, concilier plus facilement la vie professionnelle et la vie personnelle, être plus productif en étant moins dérangé et plus concentré…

« Pour les salariés, parents ou non, il permet de mieux équilibrer les rythmes de vie, de réduire la fatigue liée aux temps de transports, ou encore d’être davantage présents aux côtés de sa famille. Pour les entreprises, ce mode innovant d’organisation du travail recèle des avantages en termes de performance, car les salariés en télétravail sont plus concentrés et plus efficaces. Tout le monde est donc gagnant ! » explique Jérôme Ballarin, président de l’OPE, en introduction du guide. Mais attention, il existe plusieurs formes de télétravail et c’est ce qui est rappelé d’emblée dans ce guide. L’OPE préconisant la mise en place d’un télétravail « pendulaire », un ou deux jours par semaine, « sans risque de désocialisation des salariés ».

Teletravailhome

Lever les craintes et les tabous

La première étape pour les entreprises qui souhaitent se lancer dans la mise en œuvre du télétravail, c’est peut-être de lever les craintes et les tabous autour du télétravail qui sont, d’après l’OPE, le premier frein à son développement. Il faut aussi sortir du télétravail « gris », non encadré, qui génère lui aussi des craintes et des risques. La loi a été précisée pour cela et désormais les choses sont beaucoup mieux définies.
Au niveau des conseils pratiques justement, le guide de l’OPE énumère les « points de vigilance » à respecter absolument : la notion de volontariat et de réversibilité, la limitation à un ou deux jours par semaine et l’indispensable liste des métiers éligibles ou non. Le guide aborde aussi la question du coût (la prise en charge de frais de connexion ou de téléphone par exemple) et les 3 facteurs-clés de réussite : l’engagement de la direction, la confiance réciproque et la communication transparente sur le télétravail.

Retour d’expériences et bonnes pratiques

Une partie importante du guide est également consacrée à la gestion des équipes à distance. Des conseils pratiques pour que le télémanager réussisse à organiser le travail correctement en utilisant les technologies à sa disposition. Des conseils déclinés aussi pour les télétravailleurs et leur entourage.

Le guide se termine sur le point de vue des organisations syndicales et fournit également de précieuses fiches pratiques avec des cas d’entreprises qui ont franchi le pas (Capgemini, Crédit Agricole, Ferrero, L’Oréal, Orange, Renault, SFR, Quille Construction). Des bonnes pratiques et des retours d’expériences qui pourront sans doute inspirer les entreprises qui hésitent encore.

Consultez gratuitement le guide sur le télétravail en entreprise en pdf.

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar