La CNIL ordonne à Facebook plus de transparence sur la publicité ciblée et l’utilisation des données

La CNIL (commission nationale informatique et libertés) en charge notamment de nos données personnelles et de notre vie privée vient de mettre en demeure Facebook d’arrêter de tracker les utilisateurs non connectés. La demande va même plus loin puisque la présidente de la CNIL « demande aussi que les membres puissent s’opposer à la combinaison de l’ensemble de leurs données à des fins publicitaires. » Ce qui revient plus ou moins à la fin de la publicité ciblée… le cœur de business de Facebook qui permet un ciblage très précis opéré selon les données personnelles des utilisateurs (likes, historiques de navigation…). Voici les points bien précis que la CNIL reproche à Facebook :

  • le tracking des internautes sur des sites tiers, même s’ils ne disposent pas de comptes Facebook.
  • recueil et traitement sans consentement des opinions politiques, religieuses et liées à l’orientation sexuelle des utilisateurs. Aucune information n’est donnée par le réseau social quant à l’utilisation de ces données personnelles.
  • dépôt de cookies publicitaires sans information préalable.
  • mise en place de publicités ciblées combinant l’ensemble des données personnelles. »Toutefois, le site ne propose pas aux internautes de mécanisme leur permettant de s’opposer à la combinaison de l’ensemble de ces données à des fins publicitaires, ce qui méconnaît leurs droits et intérêts fondamentaux et porte atteinte au respect de leur vie privée. »
  • « FACEBOOK transfère les données personnelles de ses membres aux Etats-Unis sur la base du Safe harbor, ce qui n’est plus possible depuis la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne du 6 octobre 2015. »

La liste est longue donc, et concerne tout autant les données personnelles que la publicité où le transfert de données vers les Etats-Unis. Facebook a 3 mois pour se mettre en conformité sous peine de s’exposer à des sanctions de la part de la CNIL qui pourrait alors ouvrir une procédure. Nul doute en tout cas que la société devrait très vite réagir. Pour rappel, en Belgique Facebook avait arrêté de tracker les utilisateurs non-inscrits. L’avis public de la CNIL est disponible sur ce lien.

via la CNIL

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar