Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Le ciblage par centre d’intérêt arrive sur Snapchat

Thomas Coëffé, le 29 août 2016

Actuellement, les entreprises peuvent cibler une audience sur Snapchat en fonction de six critères : l’âge, le genre, la localisation, le système d’exploitation mobile, l’opérateur mobile et l’affinité avec certains contenus. Snapchat compte s’améliorer à ce sujet en proposant aux annonceurs de cibler les utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt.

snapchat-money-money-money

L’information a été dévoilée par Clement Xue, Directeur des Revenue Operations chez Snapchat, au sein du rapport eMarketer (payant) publié la semaine dernière. Ce document contenait également les derniers chiffres Snapchat. Il indique que l’application travaille actuellement sur le ciblage comportemental, et souhaite proposer aux annonceurs de cibler les utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt au cours du 3e trimestre 2016.

Business Insider, qui dévoile l’information, indique que pour déterminer le profil comportemental des utilisateurs, seules les données in-app seront utilisées. Snapchat ne dispose pas d’outil pour mieux comprendre les centres d’intérêt de ses utilisateurs en dehors de son application. Facebook, à l’inverse, analyse la navigation des utilisateurs grâce aux boutons J’aime et aux Facebook Login disséminés un peu partout sur Internet.

Aussi, Snapchat ne souhaite pas modifier son approche au sujet de la publicité. Sur son site, l’application indique qu’elle souhaite « comprendre ce qui est pertinent pour [chaque utilisateur], et montrer à [chaque utilisateur] des choses qui [les] intéressent ». Mais Snapchat tempère aussitôt ses propos : « dans le même temps, nous ne voulons pas diffuser des publicités trop ciblées qui pourraient mettre [nos utilisateurs] mal à l’aise ».

L’équation n’est pas simple à résoudre pour Snapchat, qui devra trouver l’équilibre entre des utilisateurs relativement préservés, et des annonceurs qui attendent de meilleures solutions publicitaires. Nous verrons d’ici quelques semaines les possibilités offertes aux annonceurs et la qualité du ciblage proposé – mais le ciblage ne sera pas aussi fin que celui proposé par Facebook et Twitter. À moins que le bouton Snapchat Login, récemment introduit pour lier Snapchat à Bitmoji, ne se démocratise pour mieux tracker les utilisateurs ?

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *