Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Cartographie mondiale des réseaux sociaux – été 2013

Fabian Ropars, le 30 juillet 2013

Les chiffres sur l’utilisation des réseaux sociaux sont en perpétuelle évolution. Rappelez-vous par exemple l’époque ou MySpace était le 4ème site le plus visité du monde (2005). Le blogueur Vincenzo Cosenza livre régulièrement une étude sur les usages mondiaux des réseaux sociaux. Celle-ci se base sur les relevés du service Alexa et sur Google Trends. Ce n’est pas d’une précision parfaite mais les relevés donnent d’excellentes tendances. Elles sont d’autant plus parlantes que nous pouvons les comparer à l’état des lieux dressé en 2009.

La principale observation est la montée en puissance de Facebook qui cannibalise une grande partie des ses concurrents. En Amérique latine où Orkut (Brésil) et Hi5 étaient particulièrement populaires, Facebook n’aura pas mis longtemps à devenir le réseau majoritaire. En Afrique et dans la zone Asie (hors Chine), le constat est le même, le réseau de Mark Zuckerberg s’est imposé en seulement 4 ans. Le réseau est numéro 1 dans 127 des 137 pays étudiés. Une vrai super-puissance dans le domaine du social media.

Il est néanmoins intéressant de constater que certains réseaux souvent méconnus dans la zone Europe-Amérique ont une vraie communauté d’utilisateurs. V Kontakte, le réseau russe revendique ainsi 195 millions d’utilisateurs inscrits. Odnoklassniki est lui aussi très populaire dans l’ex URSS avec 33 millions de visiteurs uniques quotidiens annoncés.

Impossible de ne pas mentionner non plus QZone et ses 603 millions de visiteurs uniques mensuels. Un véritable géant. Autre réseau méconnu sous nos latitudes, Cloob qui aurait 1 millions d’utilisateurs en Iran, où il est le seul réseau social autorisé. Notons par ailleurs que le contenu est scrupuleusement observé par le régime et que les interruptions du service sont fréquentes.

Dernier réseau original, Draugiem qui est le media social le plus populaire en Lettonie, il compterait 2,6 millions d’inscrits. Cette cartographie ne s’intéresse qu’aux réseaux numéro 1 dans les différents pays, ce qui explique l’absence d’autre géants tels que Twitter, G+ ou encore Weibo. 

Pour rappel, voici l’évolution depuis 2009 en GIF :

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Julia dit :

    « Draugiem » c’est une reseau de Lettonie… (pas Lituanie)

  2. Vous avez raison, c’est effectivement la Lettonie et non la Lituanie. C’est corrigé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *