Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Le Brésil bloque WhatsApp pendant 3 jours

Thomas Coëffé, le 3 mai 2016

WhatsApp, « l’autre » messagerie de Facebook, est l’application la plus populaire au Brésil. On estime que 100 millions de Brésiliens l’utilisent – soit 50% de la population brésilienne. Ces 100 millions de personnes sont aujourd’hui privées de leur messagerie préférée : un juge brésilien a décidé de bloquer WhatsApp pendant 72 heures.

bresil-whatsapp

La décision a été prise le 26 avril par Marcel Maia Montalvão. Elle vient d’être rendue publique et a pris effet à 14 heures, heure locale. Durant 72 heures, les opérateurs téléphoniques sont tenus de bloquer WhatsApp, pour que les utilisateurs ne puissent envoyer ou recevoir de messages depuis l’application. Les opérateurs qui refuseraient de bloquer WhatsApp se verraient affliger une amende de 125 000 euros par jour. Dans le viseur de la justice brésilienne : le cryptage des données sur WhatsApp.

La justice brésilienne souhaite obtenir des informations qui ont circulé sur WhatsApp, dans le cadre d’une affaire de trafic de drogue. Le Brésil demande à WhatsApp de lui fournir ces données. Hors, il est impossible de récupérer ces informations, puisque les messages circulent en crypté d’un terminal à un autre. Diego Dzodan, Vice-Président de Facebook et Instagram pour l’Amérique Latine, s’était rendu au Brésil pour expliquer cette situation. Il avait été arrêté par les autorités pour entrave à la justice, avant d’être remis en liberté. En décidant de bloquer l’application pour des raisons similaires, la justice brésilienne tente une nouvelle fois de faire pression sur WhatsApp pour faire tomber cette confidentialité des données – et restreint les libertés de 100 millions de ses concitoyens.

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *