Blogs emploi : les bonnes pratiques et les pièges à éviter

Les pièges à éviter lors de la construction d’un blog emploi. Voilà un sujet ô combien important dans le cadre de notre plate-forme. Après un mois de Débat passionné et passionnant sur ce sujet, je vous propose de découvrir une synthèse pour vous permettre de mieux comprendre d’une part les avantages et les utilisations constructives d’un blog emploi, et d’autre part les erreurs à ne pas commettre. Ce premier débat a été l’occasion de recueillir l’opinion de sept professionnels du blog et du recrutement. Une vingtaine de candidats a également participé sur leurs blogs respectifs et en commentaires. Il n’est jamais trop tard pour échanger, n’hésitez donc pas à donner votre avis !

contenudublog

Les témoignages des professionnels interrogés et des candidats convergent globalement dans le même sens. Certaines dérives ont été soulignées. De même, plusieurs avantages du blog emploi ont émergés. Pour comprendre les aspects négatifs, il est indispensable de comprendre l’utilité de cet outil. Je vous propose donc deux parties dans cette synthèse : les bonnes pratiques et les pièges à éviter.

Intérêts et bonnes pratiques

  • Un complément efficace du CV

Candidats comme professionnels du recrutement, tout le monde s’accorde à dire que le blog emploi est un complément efficace du CV. Adeline déclare ainsi qu’  » il s’agit de le détailler un peu plus, mais également de proposer le téléchargement de réalisations et références pour entrer dans le concret et répondre à ses besoins de vérification du contenu du CV et des compétences. » Christophe Blazquez ajoute que « quand le blog est bien utilisé, cela permet d’en savoir beaucoup plus sur le candidat qu’un CV, de découvrir ses compétences et une partie de sa personnalité. » Thomas Delorme ajoute : « Quelles sont les attentes d’un recruteur qui consulterait un blog emploi ? Très probablement de confirmer l’impression positive qu’il a eu en consultant une candidature« .Il est donc important de penser son blog comme un extension de son CV, pas comme un outil de remplacement.

  • Un outil de remotivation

Christophe Blazquez affirme que « le blog peut aider à sortir de l’isolement, il y a une solidarité qui se crée. Il suffit de regarder les échanges entre les blogueurs de la plate-forme Regionsjob. » Les candidats confirment. « Plus je me suis prise au jeu du blog ouest job, plus je me suis rendue compte que c’était un soutien à ma motivation, nous dit Malory. Les commentaires, le nombre de visites augmentant, le fait d’être cité dans la revue de blog ou encore en tête avec 2 copains blogueurs m’a permis de garder ma motivation. Tous les jours, j’avais envie et besoin d’écrire un message, de faire un commentaire à quelqu’un, d’enrichir mes relations avec mes compatriotes bloggeurs. »

  • Envisager le blog comme un blog professionnel

Les intervenants issus du recrutement sont tous d’accord sur ce point. Le blog emploi est avant tout un blog professionnel. Laurent Rodriguez est formel : « nous sommes tous et avant tout des professionnels, voire des experts dans notre domaine d’activité. Le blog emploi est avant tout un blog professionnel dans lequel on présente son métier et son expertise, celui-ci devenant naturellement un prolongement de son activité de recherche.  » C’est également l’avis de Marine Relinger : « le candidat doit montrer ce qu’il sait faire et intéresser le recruteur pour son expertise. Selon moi, on ne peut pas distinguer un blog expert d’un blog emploi.« 

  • Faire ressortir son originalité

Chaque candidat est unique, c’est un fait. Toutefois, un recruteur n’aura ni le temps ni la possibilité d’en savoir plus sur ce qui fait votre différence et votre force à la lecture de votre CV. Sa venue sur un blog emploi est au contraire pro-active. Il faut donc lui donner l’occasion de vous découvrir. C’est la conclusion de Nathalie, « il faut je pense « se vendre » comme lors d’un entretien. C’est le moment pour montrer ses qualités, ses petits plus. » Sylve ajoute qu’elle « pense qu’il est important aussi de faire ressortir son originalité et sa personnalité au travers d’autres billets sur des thèmes qui nous touchent ou nous tiennent à coeur, autres que strictement professionnels… » Guillaume résume bien la situation :  » »On me l’a souvent dit mais mon blog reflète mon dynamisme, mes compétences, ma capacité à travailler, et étonnamment mon sens de l’humour !!! 1 – Ce n’est pas (qu’un) cv, profitez-en ! 2 – Soyez vrai 3 – Ne trichez-pas » »

  • Partager sa passion pour son secteur

Ce point se rapproche de la nécessité d’être « professionnel » sur son blog. Evelyne déclare à ce sujet : « Ce blog me permet aussi de faire découvrir ma passion, qui est mon métier de bioinformaticienne, à d’autres, ou, tout simplement, à partager mes expériences professionnelles avec des personnes travaillant dans le même milieu que moi ou non. »

  • Apprendre des autres

Tenir un blog est une expérience en soi. Selon les secteurs, cette connaissance peut se révéler utile. C’est l’opinion de Lucie : « Loin d’être une pro de l’informatique, j’avoue avoir pris peur à maintes reprises dans les débuts de mon blog. Un mois plus tard, je suis heureuse d’avoir tentée l’expérience! J’ai beaucoup appris et cela m’a donné envie d’aller plus loin. J’ai commencé ma propre feuille de style alors que je m’en croyais incapable il y a un mois!« 

  • Montrer ses réalisations

Toujours dans une optique très professionnelle, certains candidats peuvent se servir du blog pour partager leurs réalisations, que ce soit en documents complémentaires ou en exposant un véritable « book ». Comme l’explique Adeline, « il s’agit de proposer le téléchargement de réalisations et références pour entrer dans le concret et répondre à ses besoins de vérification du contenu du CV et des compétences.« 

  • Se créer un réseau

L’avantage d’une plate-forme communautaire est de pouvoir entrer en contact avec d’autres professionnels issus de son secteur d’activité. Le témoignage de Marine Relinger ets éloquent à ce sujet : « cela peut engendrer des contacts. Personnellement, dans le domaine du journalisme, j’ai pris contact avec d’autres experts mais aussi avec des étudiants. Cela m’a donné des idées de sujet. J’ai également interviewé certaines personnes rencontrées par ce biais. Cela laisse la possibilité de se faire un réseau de relation.« 

  • Mettre le costard-cravate du blog

Corinne Zerbib résume bien la nécessité de mettre à portée de main un contenu exploitable directement pour les recruteurs de passage : « Si on blogue pour se faire voir du recruteur, il faut mettre en place tout un plan de com’, avec un CV bien visible. Il faut mettre le costard-cravate du blog. Se montrer le plus dynamique, le plus intelligent, etc. Parmi les choses basiques, je citerai également le nom du blog. Si celui-ci contient l’intitulé du métier recherché dans sa dénomination la plus courante, on peut gagner le gros lot. Le dernier billet en date – le premier qui s’affiche – doit donner tout de suite le ton, la couleur de votre personnalité« 

Les erreurs à éviter

  • Surcharger le blog

Quand on ouvre un blog, l’attrait de la nouveauté peut rapidement prendre le pas sur la nécessité de clarté et de lisibilité. Il est important de garder à l’esprit que le blog est votre vitrine profesisonnelle. François nous déclare ainsi : « le blog a rapidement tendance à devenir son petit tamagochi. On lui donne des couleurs, on lui rajoute de la musique, on l’appelle mon doudoune. Il y a sûrement un juste milieu entre la cordialité de façade et la démonstration d’ego mais où qu’il est ?« . Thomas Delorme a son avis sur la question : « Vouloir customiser à outrance mène souvent plus à des fautes de goûts (d’autant que ce qui vous plait ne plaira pas forcement aux recruteurs et vice versa) qu’à de spectaculaires réussites artistiques éligibles au panthéon du webdesign.« 

  • Laisser son blog à l’abandon

Ouvrir un blog emploi, c’est bien. Le faire vivre, c’est mieux. Comme l’indique Lucie, « un blog vide ou abandonné ne donnera certainement pas une bonne image de vous. mettre en ligne un blog emploi où y figurent un ou deux billets, puis laisser tomber! Il faut savoir que de plus en plus de recruteurs font appels aux moteurs de recherche avant de recevoir un candidat ! » Nous avons un vrai consensus du côté des experts. Laurent Rodriguez nous dit à ce sujet : « je risque de vous paraître sévère, mais je reste peu de temps sur un blog qui n’est pas à jour et qui ne fait pas ressortir de l’originalité, du talent et de la convivialité… » Corinne Zerbib nous explique que même après avoir retrouvé un emploi, continuer son blog est utile : « les gens qui s’arrêtent de bloguer quand ils sont recrutés, c’est vraiment dommage. Evidemment, il faut réduire la fréquence des billets, donner des infos sur son nouveau job en gardant la confidentialité de l’entreprise. »

  • Croire à un retour à l’emploi grâce à son blog

Le blog est un outil très intéressant dans une recherche d’emploi. Indiqué sur le CV, il peut faire la différence lors d’un recrutement. Certains ont trouvé un emploi à 100% grâce à leur blog. Mais candidats et recruteurs s’accordent pour dire que c’est une erreur d’ouvrir un blog uniquement pour se faire embaucher en ligne. Sylvie est directe : « Croire que le blog emploi va nous permettre de décrocher le poste « idéal » est un leurre.  » Christian Blazquez témoigne : « Pour des profils faciles à trouver, je ne vais pas sur les blogs, j’utilise d’autres outils. On y va uniquement dans une optique de chasse sur des profils un peu rares ou pénuriques.« 

  • Faire du hors-sujet ou virer au blog personnel

Un blog personnel et un blog emploi sont deux choses différentes. Il est important de les distinguer. Claire Romanet nous en dit plus à ce sujet : « Virer au blog perso est une envie logique mais dangereuse. Le futur employeur n’a aucune envie de connaître dans le détail les états d’âme d’un futur collaborateur, surtout si c’est larmoyant ou triste (moral d’acier et ton enjoué bienvenus ;-). Le plus grave concerne les prises de position vindicatives, les critiques trop négatives…« 

  • S’adresser uniquement aux candidats

Frédérique est claire sur ce sujet : « Quels pièges faut’il éviter ? Rester derrière son écran à surveiller les rss des autres chasseurs de job. C’est sympa, mais ça développe un réseau de chercheurs, pas de dénicheurs de votre talent. Par contre c’est à entreprendre pour créer un réseau, à condition de participer. » Si faire partie d’une communauté est utile et agréable à de multiples niveaux, il ne faut pas oublier que la cible principale reste les recruteurs. A moins bien sûr de bloguer anonymement…

  • Se servir de son blog comme exhutoire

N’oubliez pas que les recruteurs peuvent facilement retrouver vos traces grâce aux moteurs de recherche. Evitez donc de vous servir du blog comme exhutoire, d’y critiquer les RH, les institutions ou de parler uniquement de vos déboires et de vos échecs. Frédérique nous déclare ainsi : « Ok, je sais, parfois c’est dur, surtout quand les entretiens négatifs s’enchaînent. Mais la motivation doit rester positive, ce que vous allez écrire va rester comme une image de vous : il faut donner envie pas faire pitié. » Même discours pour Thomas Delorme : « il n’est probablement pas indispensable de dire, sous le coup de la colère “tous les recruteurs sont d’immondes salops” simplement parce qu’on a jamais eu de nouvelles suite à un entretien« 

Pour terminer sur une note positive, je citerais Marine Relinger : Si le blog est fait avec envie et est régulièrement actualisé, on est très vite référencé et cela donne une audience. Cela permettra aux chercheurs d’emploi qui n’arrivent pas à faire valoir leurs compétences de reprendre confiance en mettant en avant leur expertise. Si c’est bien fait, les retombées ne tardent pas. La pensée d’Olivier Davoust est elle aussi édifiante. Votre blog doit avant tout vous faire plaisir ! Voici son témoignage vidéo, difficile à résumer pour cette synthèse mais très intéressante :


Les pièges du blog emploi
envoyé par oliviegntchik

Pour les courageux qui auront lu cette synthèse jusqu’au bout et qui veulent en savoir plus sur le sujet, voici la liste complète des participants. Merci à tous, professionnels comme candidats, d’avoir joué le jeu. Cela a permis, je l’espère, de clarifier les pièges et les bonnes pratiques en matière de blog emploi.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar