Art 2.0 : Pulse donne vie aux blogs

De nombreux projets essaient de donner vie au web. Ainsi, Bill Shackelford présentait il y a quelques mois sa spamtrap. C’est au tour de Markus Kison de donner dans l’art 2.0 en s’illustrant avec le projet Pulse. Un « coeur » est au centre du concept : une machine analyse les derniers billets publiés sur la plateforme Blogger et retranscrit les émotions des blogueurs (via les champs sémantiques utilisés) en l’animant. Le concept est intéressant, le rendu est un peu étrange. Voici une vidéo de démonstration :

Via GuiM

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Véronique
    28 juillet 2008 - 13h02

    Oui, étrange, mais pas mal l’idée de vouloir « visualiser » et générer comme une extension!
    Justement, il y a quelque temps suis allée essayer de trouver des explorations d’artistes via le Web (pour et avec); j’étais un peu déçue; mais toujours pareil, il faut chercher longtemps.

  2. tableau
    29 juillet 2008 - 18h49

    Oui pour le moins etrange ca me rapelle certains fillms d’horreur de mauvais gout

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar