Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Interview : Aladom facilite les services à domicile

Flavien Chantrel, le 21 décembre 2010

aladomLe site Aladom connait un joli succès depuis son ouverture en 2007. Créé par Guillaume Thomas, cette start-up rennaise propose un portail des services à domicile. Le but ? Mettre en relation ceux qui proposent des services et ceux qui en ont besoin. Tout le monde s’y retrouve. D’un côté, les fournisseurs de services, auto-entrepreneurs ou entreprises, obtiennent des clients. De l’autre, les particuliers trouvent rapidement des solutions à leurs besoins. L’idée est excellente et est arrivée à point nommé, ce type de services connaissant une forte croissance. Près de 30 000 annonces de services sont disponibles sur le site et 500 mises en relation ont lieu chaque jour. Le site est fort complet, proposant des forums, un annuaire pour trouver rapidement votre professionnel ou encore des espaces d’information et d’actualité. Des offres premiums vous permettent d’être plus facilement visibles. Preuve de sa bonne santé, la start-up recrute actuellement un commercial sur Rennes. Une application iPhone gratuite vient également de sortir. C’est l’occasion idéale pour mieux découvrir ce site à travers une interview de son fondateur, Guillaume Thomas.

aladom2.JPG

  • Tout d’abord, peux-tu nous présenter Aladom, son concept, son historique, les personnes qui y travaillent ?

J’ai 4 jeunes enfants, et j’ai lancé Aladom en 2007 après avoir passé beaucoup de temps à rechercher de baby-sitters. A l’époque du plan Borloo pour le développement des services à la personne, je me suis dit qu’il fallait sur internet un site pour trouver facilement un intervenant à domicile pour garder les enfants, faire le ménage de sa maison, entretenir son jardin, donner des cours particuliers…. Une première version d’Aladom a été lancée en 2007 et nous avons depuis mis en ligne deux versions majeures par an. La société a été créée en 2008 et des investisseurs particuliers nous ont donné un coup de pouce en 2009. 3 personnes travaillent aujourd’hui en interne sur Aladom, et nous sommes partenaires de notre intégrateur qui nous aide à faire évoluer le site. Nous cherchons aujourd’hui à recruter un commercial pour nous aider à développer notre chiffre d’affaire auprès des entreprises de services à la personne.

  • 3 ans après le lancement, quel bilan peux-tu faire de l’expérience Aladom ?

Le bilan est très positif. Chaque jour, 15000 personnes viennent sur notre site et 500 mises en relation ont lieu. C’est très agréable de voir que notre site rend un réel service et de savoir que grâce à nous des personnes trouvent du travail. Nous avons pu voir en 4 ans qu’il y avait une place à prendre pour les services à la personne. 3 ans après notre lancement, nous sommes très heureux d’avoir pu prendre la place de premier portail dédié aux services à la personne.

  • L’application iPhone vient de sortir. Le mobile devient un passage obligé ? Qu’attends-tu de cette sortie ?

Nous savons que de plus en plus d’accès à internet se feront depuis le mobile. Nous avons trouvé que l’iPhone était particulièrement adapté à ce que nous proposons. L’application Aladom permet sur l’iPhone de voir à proximité de soi des personnes qui proposent le service qu’on recherche, de les localiser sur une carte et de les contacter directement par téléphone ou par mail. Nous espérons que les personnes satisfaites par notre service le fassent savoir en montrant notre application à leurs amis.

  • Les services à la personne sont promis selon les prospectives à une explosion de la demande. As-tu vu cette tendance se dessiner au fil des mois avec Aladom ?

La demande augmente fortement (il y a de plus en plus de famille monoparentales ou avec les deux parents qui travaillent ; les seniors ont de plus en plus besoin d’aide pour rester vivre à domicile…) et de plus en plus de gens ont le réflexe d’aller sur internet pour voir les solutions qui existent. Notre trafic augmente constamment depuis notre lancement. Le nombre de mise en relation faites sur notre site a plus que doublé depuis début 2010.

aladom3

  • Entre la crise et le statut d’auto-entrepreneur, as-tu observé une explosion de l’offre et/ou de la demande ?

De nombreux auto-entrepreneurs se sont lancés sur le secteur en 2010 et ont participé à la croissance de l’offre. Ce statut est souvent mal perçu par les entreprises du secteur qui voient une concurrence déloyale. On compte aujourd’hui 15000 entreprises de services à la personne et 10000 auto-entreprises. Nous en référençons 4500, soit pratiquement une sur cinq. Nous voyons aussi de nombreuses personnes qui ont du mal à s’en sortir et qui cherchent à avoir un complément de revenu en proposant de faire du ménage, d’aider des personnes âgées, ou de faire du bricolage. Malheureusement la crise ne fait pas exploser la demande, et les modifications faites récemment (suppression d’exonérations de charges) vont plutôt avoir tendance à freiner les employeurs.

  • Y-a-t-il des nouveautés à venir dans les prochains mois ? Quels axes de développement allez-vous privilégier ?

Nous venons de mettre en place un annuaire des maisons de retraites car c’est aussi une demande forte de la part des personnes qui cherchent des solutions pour les personnes âgées. Nous cherchons à ajouter continuellement des services attendus par les visiteurs de notre site. En 2011, nous prévoyons de faire des évolutions pour améliorer la qualité des annonces de notre site. De nombreuses personnes se plaignent de ne pas avoir de réponse à la suite d’un contact. Nous allons faire en sorte de mettre en avant les personnes les plus sérieuses qui répondent le plus rapidement possible.

  • Globalement, que t’as apporté (et que t’apporte) cette expérience de création de start-up ?

Je n’ai jamais pris autant de plaisir à travailler. C’est une grande satisfaction de voir son projet progresser jour après jour. On ne s’ennuie jamais quand on lance un tel projet et on est obligé de toucher un peu à tout : aux cauchemars de tout chefs d’entreprises (les cotisations, les organismes complémentaires, les déclarations multiples…), aux aspects techniques, aux aspects financiers, aux aspects RH, aux aspects commerciaux. Le plus dur est de ne pas trop se disperser et de savoir consacrer le temps nécessaire à chaque tâche.

Le site Aladom
L’application iPhone Aladom

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. jean dit :

    Je conseille également Skilto.fr qui est un site similaire de services à la personne avec possibilité de créer des profils riches en média.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *