62,1% de la population mondiale n’a pas accès à Internet

Facebook a lancé depuis plusieurs mois une initiative visant à fournir Internet aux populations des pays pauvres, ou en développement. Même si ce projet est probablement moins philanthropique qu’il n’y parait, il a le mérite de monter que l’accès à Internet reste un privilège, et que les exclus du web sont nombreux. Pour montrer à quel point le monde n’est pas uniformément connecté, Facebook vient de mettre en ligne une étude sur le taux de de connexion dans le monde. Et seulement 40% de la population aurait accès à une connexion Internet ! L’étude se base notamment sur les chiffres de l’International Telecommunications Union. Elle se penche sur 3 facteurs clés : la qualité des infrastructures, le coût des connexions, et la capacité à lire le contenu proposé. Voici les principales conclusions de l’enquête :

37,9% de la population a accès à Internet

connexions-internet-monde

Si dans les pays développés, 77,8% de la population a été sur Internet au moins une fois dans l’année, dans les pays en développement cela ne concerne que 32% de la population. Les disparités sont donc énormes selon le développement du pays. En Afrique subsaharienne, seulement 16,9% de la population a accès à Internet, alors que 84,4% des des nord-américains ont accès au web. En Éthiopie, 2% seulement de la population s’est connectée à Internet une fois dans l’année !

De plus en plus de connexions mobiles

mobile-internet

Sans surprise, le mobile devient un levier important de l’accès au web. Et c’est d’autant plus vrai dans les pays en développement.

Infrastructure, coût  et capacité à comprendre le contenu

facebook-internet

Au niveau des infrastructures, si la 2G est quasiment déployée partout, la 3G reste un privilège. Quand la 4G concerne déjà plus d’1/3 des américains, la 3G est à peine disponible en Asie du Sud. La capacité à se payer une connexion est aussi très inégale. Là encore les pays développés sont très favorisés. 22% de la population mondiale vit avec moins de 1,25$ par jour. De fait, cela crée des exclus d’Internet. Internet est pourtant un enjeu primordial pour le développement économique de ces territoires.

Pour ce qui est de l’accès aux contenus, le problème est plus complexe. Dans des pays où l’alphabétisation est faible, il est très compliqué de rendre Internet accessible et intelligible. Autre frein, l’absence de contenu dans la langue maternelle de la population, et l’absence de contenu pertinent. Dans les pays développés, 92% de la population a du contenu pertinent et accessible en ligne. Un chiffre qui tombe à 44,6% dans les pays en développement.

Cette étude est intéressante car elle nous rappelle notre chance d’avoir un accès quotidien au web. Même si le fait que des acteurs privés soient en charge de garantir l’accès à Internet dans les pays émergents est problématique, il est évidemment indispensable de gommer les inégalités numériques.

L’étude complète est disponible à sur ce lien.

Via Facebook

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar