Google pourrait abandonner Google+

meanwhileDepuis son lancement en 2011, Google+ dĂ©chaĂ®ne les passions. D’un cĂ´tĂ©, les aficionados du service, qui vantent ses mĂ©rites Ă  longueur de journĂ©e. Et de l’autre, ses dĂ©tracteurs, qui comparent rĂ©gulièrement Google+ Ă  une ville fantĂ´me sans intĂ©rĂŞt. Comme toujours, la vĂ©ritĂ© est souvent plus nuancĂ©e. C’est indĂ©niable, Google Plus possède de vrais avantages sur ses concurrents, comme l’intĂ©gration de ses fonctionnalitĂ©s au sein des autres services Google. La gestion des photos surpasse la plupart des concurrents. Mais dans le mĂŞme temps, on ne peut pas dire que Google+ recueille le succès escomptĂ©. Si certaines communautĂ©s ciblĂ©es sont très actives, le service peine Ă  convaincre massivement le grand public. Et hier soir, Google+ a peut-ĂŞtre perdu son plus grand dĂ©fendeur.

Vic Gundotra, « le père de Google+ », vient d’annoncer qu’il quittait Google après 8 ans de bons et loyaux services. En soi, ce n’est pas forcĂ©ment un drame, Ă  condition qu’il soit remplacĂ© par une personne ayant les mĂŞmes idĂ©es et la mĂŞme force de persuasion. En fait, Ă  condition qu’il soit remplacĂ©, tout court. Car il semblerait que Larry Page ait d’autres projets. Selon des sources concordantes, citĂ©es par Ars Technica et Techcrunch, le dĂ©part de Vic Gundotra serait plutĂ´t une Ă©viction, due aux Ă©checs de la surcouche sociale de Google. De nombreux mouvements vont ainsi avoir lieu au sein des Ă©quipes dĂ©diĂ©es (entre 1 000 et 1 200 personnes). La team dĂ©diĂ©e aux Hangouts va rejoindre les Ă©quipes Android. Les salariĂ©s qui travaillent sur les photos vont Ă©galement rejoindre les Ă©quipes Android. Les autres salariĂ©s ne sont pas encore fixĂ©s sur leur sort. La fermeture pure et simple de Google+ n’est pas directement envisagĂ©e (vu l’implĂ©mentation des services entre eux, ça paraĂ®t compliquĂ©). Mais les ressources dĂ©diĂ©es aux services vont ĂŞtre coupĂ©es. Ă€ termes, Google+ pourrait devenir le nouveau Feedburner, ou le nouveau Google Agenda. Le service resterait en ligne en l’Ă©tat, sans bĂ©nĂ©ficier de support ou d’Ă©volutions notables.

Larry Page dĂ©ciderait ainsi de se concentrer sur le mobile, comme Mark Zuckerberg. Lorsqu’un internaute crĂ©Ă© un compte Google, il est obligĂ© fortement incitĂ© Ă  s’inscrire sur Google+. Cette « incitation » serait supprimĂ©e très prochainement. Visiblement, l’intĂ©gration des fonctionnalitĂ©s Google+ au sein des autres services Google a crĂ©Ă© de nombreuses tensions en interne (notamment avec les Ă©quipes Gmail et YouTube, qui ont subi des Ă©volutions dĂ©criĂ©es par leurs utilisateurs), d’oĂą ce changement de cap dĂ©cidĂ© par Larry Page. Qu’en pensez-vous ?

Commentaires

  1. Yannis
    25 avril 2014 - 10h05

    Je trouve G+ intĂ©ressant pour les professionnels du Web comme moi, c’est l’unique intĂ©rĂŞt Ă  mes yeux.

  2. mygreg
    25 avril 2014 - 10h16

    Enfin ? :)

  3. Cyrille Baudemont
    25 avril 2014 - 10h18

    Oui, Google vient tout juste de lancer les +Post Ads ( https://www.google.com/+/business/brands/ads.html ) pour abandonner Google+…

23 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar