Recevoir un accusé de lecture sur Gmail ou Outlook sans prévenir le destinataire
tracking-email
Créer une photo de profil ou de couverture optimale pour Facebook, Twitter et Google Plus
social-image-resizer-tool
Identité numérique

77% des clics se concentrent sur les 3 premiers résultats Google

La société Compete vient de publier un livre blanc, « Seeing Between the Lines…of the Search and the Click« , consacré au référencement naturel et payant. Repéré chez Abondance, cette publication donne les résultats d’une étude très intéressante. Elle confirme certaines informations dont on se doutait fortement et vient apporter certains éclairages sur des aspects plus obscurs. Pour cela, plusieurs dizaines de millions de pages de résultats (effectivement recherchés par les clients de Compete) ont été passés au crible. Cela concerne toutefois le territoire US, mais cela peut tout de même être instructif.En voici les principales conclusions et chiffres.

La majorité des pages de résultats comportent des publicités

Google Adwords serait concurrentiel ? Oui, et pas qu’un peu ! 55% des pages de résultats comporteraient au moins une publicité. Autant dire qu’il y a du monde dans la place…

Les résultats naturels en majorité, un top 3 toujours aussi solide

Malgré la présence récurrente de publicités, 85% des résultats présentés restent organiques. Une bonne nouvelle, le SEO a encore énormément d’importance. Par contre, si vous n’êtes pas dans les trois premiers résultats sur une requête, ne comptez pas obtenir beaucoup de clics. 77% des internautes se dirigent vers ces trois premiers liens, et 53% directement sur le premier. Les autres ramasseront les miettes…

Des emplacements publicitaires inégaux

Il est possible d’acheter des liens à différents emplacements sur les pages de résultats : en haut, à droite et en bas. Et si la majorité des achats (61%) se concentre sur la droite, c’est pourtant en haut que les résultats sont les meilleurs. 24% des liens y concentrent 85% des clics !

Même en payant, la place compte

La répartition des clics sur les publicités payantes est proportionnelle à leur positionnement, avec des chiffres proches des résultats naturels. Pas vraiment de surprise de ce côté-là !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire le livre blanc, disponible gratuitement !

Télécharger le livre blanc de Compete

Commentaires

  1. Simon Tripnaux
    12 octobre 2012 - 10h43

    Si 85% des pages retournées restent sans publicités, c’est qu’il y a de la variété dans le search des utilisateurs et qu’il donc beaucoup de place pour des tas de projets et produits. Une bonne nouvelle pour les entrepreneurs et les référenceurs ! :)

  2. JohnnyFlyer
    12 octobre 2012 - 11h06

    C’est justement la question que je me posais. Les TPE/PME ont elle leur place dans un système ultra-concurrentiel où s’arracher la 4ème place ne suffit plus. Il faut se dégotter le best des référenceurs pour pouvoir avoir une chance d’être visible (3 premiers). Et ca a un prix… non négligeable, non?

  3. super
    12 octobre 2012 - 12h16

    @ Simon Tripnaux : Si j’ai bien compris c’est seulement 45% des SERPs qui sont sans pub. Donc le SEO reste certes important, mais il ne faut pas hésiter à mettre la main à la poche de temps en temps.
    De toute façon Google doit limiter le référencement payant qui est potentiellement moins pertinent que le référencement naturel.

1 commentaire supplémentaire

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar