Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

5 questions à… Greg

Flavien Chantrel, le 29 septembre 2008

Gregoiremacqueron.jpgGrégoire Macqueron est chef de projet junior en environnement. Son blog est consacré à la gestion durable des espaces et des ressources naturelles, ainsi qu’à sa veille sur l’emploi dans ces domaines, et plus généralement dans l’environnement. Un secteur porteur dans lequel on lui souhaite de trouver un emploi… durable.

Tout d’abord, peux-tu nous présenter ton parcours, tes études ?
J’ai toujours aimé créer, développer des idées, des projets tout en veillant à ce qu’ils s’intègrent harmonieusement dans leur environnement. Depuis les petits réalisations d’enfance (château de sable, cabane en bois) jusqu’aux missions professionnelles (éco-certification forestière…). C’est cette passion pour les idées, et leur réalisation, qui m’a poussé vers des études en sciences avec une orientation opérationnelle. Comme le littoral est un écosystème très riche et concentre 50% de la population humaine, j’ai choisi une maitrise spécialisée dans ce domaine avant de suivre un master en gestion des milieux et de leurs ressources. J’ai alors cherché du travail pendant un an, mais aussi cherché comment rendre ma formation universitaire plus opérationnelle. Tout d’abord, je me suis plongé dans la dynamique de la recherche d’emploi : perfectionnement des CV et lettres de motivation, stratégie de visibilité, développement d’un réseau professionnel, etc. Plus quelques missions dans l’enseignement ou la gestion des milieux. Ensuite, j’ai élargi mes compétences à la communication et au travail d’équipe (pédagogie, animation (BAFA), secourisme…) avant d’intégrer un master dans un domaine très demandé : la gestion de projet.
And now…. I’m back in the wonderful world of employment !

Tu es très attiré par le domaine du développement durable. D’où te vient cette passion ?
J’ai grandi dans une famille de fonctionnaires, de scientifiques et de marins. Ajoutons à cela que j’ai vécu dans des pays en voie de développement, et vous obtenez quelqu’un de sensibilisé aux enjeux du développement humain et de l’exploitation des milieux et de leurs ressources naturelles. Enfin, ma curiosité a fait le reste. J’ai donc d’abord cherché à comprendre comment fonctionnait nos écosystèmes puis comment concilier développement et préservation de l’environnement.
Je considère que la démarche du développement durable est un devoir et un acte citoyen essentiel vis-à-vis des populations fragiles et des générations futures.

A quel type de structure te destines-tu ?
Ça, c’est une question qui reste totalement ouverte. D’une part, mon désir de servir me pousse vert le monde associatif ou les services publics, d’autre part, la curiosité et les réalités économiques me font pencher vers les entreprises. Idéalement, j’aimerais concilier ces structures en créant une PME de conseil environnemental ou en adhérant à une asso en marge d’un boulot dans une structure plus grande. L’avantage de débuter dans une petite structure, c’est qu’elle fourmille d’idées et de possibilité de développement, d’opportunités de toucher à de nouveaux domaines, de nouvelles fonctions. J’aimerais donc beaucoup commencer dans une telle structure dynamique, avant d’intégrer un organisme plus grand avec des responsabilités, de la gestion de grands projets, etc.

Tu as visiblement découvert l’univers du blog en ouvrant le tien. Quelles sont tes impressions ?
Effectivement, je ne m’étais jamais vraiment investi dans l’univers informatique, sauf pour la recherche d’informations. En fait, c’est en travaillant pour le journal étudiant et suite à ma découverte des réseaux professionnels (Viadéo…) que l’idée d’un site internet emploi a éclos. A cette époque, je m’attachais à développer ma visibilité sur le net et je m’étais penché sur des blogs très biens fait sur l’identité numérique. Le blog m’est apparu comme un outil plus simple d’usage pour un total néophyte que le site internet. Je me suis donc lancé et j’ai découvert l’aspect participatif qui ne m’avait jusque là pas semblé très… remarquable. C’est en fait très simulant de pouvoir rebondir sur les idées des autres, d’avoir du feed-back. Mon blog est donc devenu un coach personnel (et peu onéreux 😉 ) dans ma recherche d’emploi, ainsi qu’un brainstorming des plus stimulants. J’ai hâte de mieux apprivoiser cet animal étrange et de l’exploiter d’autres façons, comme outil de travail collaboratif par exemple. Mais avant cela, il faut que je prenne l’habitude de commenter les blogs des autres, ce qui n’est pas encore le cas 😉
En résumé, les blogs sont pour moi des mécanos et des boîtes à idées géniales, mais souvent un peu brouillons et déstructurés pour mon esprit cartésien.

Tu as longtemps vécu à l’étranger et dans les Dom-Tom. Comptes-tu chercher du travail à l’international dans les prochains mois ou concentres-tu ta recherche en France ?
En fait, j’explore les deux possibilités. J’ai envie de repartir et de m’investir dans des projets de développement et de solidarité mais j’aimerai aussi me poser et faire germer mes projets dans mon pays. Je recherche donc aussi bien en France qu’en Afrique et en Europe, à travers les programmes de volontariat notamment. Hé oui, je suis assez ambivalent, plein de dualités, mais je suis encore au tout début des carrefours de la vie et je souhaite découvrir et profiter d’un maximum de ses potentialités

Voilà, vous savez tout sur moi… enfin, si peu, heureusement ! Comment tenir tout entier en quelques lignes ?!? Mais bon, je pense que cela vous donne un bon aperçu de mon Moi. Au plaisir d’avoir des retours.

  • Le blog de Grégoire
Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Véronique dit :

    Une belle personnalité et un blog à lire régulièrement: structuré, informatif et généreux.
    ( si Grégoire ne laisse pas (encore) beaucoup de commentaires, quand vous lui demandez une information, il vous répond toujours, avec des éléments pour aprofondir).
    Je te souhaite tout le succès que tu mérites!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *