5 astuces pour réussir son insertion professionnelle

Dans le cadre du débat du mois sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés en cours, voici quelques conseils pour décrocher son premier emploi, délivrés par l’AFIJ.

AFIJL’AFIJ est l’Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés. Elle a été créée en 1994 avec pour objectif de faciliter et d’améliorer l’insertion professionnelle des étudiants et des jeunes issus de l’enseignement supérieur. Forte de ses missions et de ses soutiens, l’AFIJ compte aujourd’hui 55 000 jeunes inscrits ainsi qu’un réseau solide de 18 000 recruteurs fidélisés et de 1850 partenaires de terrain locaux et nationaux. Elle est implantée nationalement dans plus de 50 villes universitaires. Vous pouvez en suivre les actualités sur le site de l’AFIJ mais également sur le blog actus.

Tâche loin d’être aisée, la recherche du premier emploi se transforme souvent en parcours du combattant. Des structures telles que l’AFIJ interviennent alors auprès de ce public au travers d’ateliers de formation, de simulation d’entretiens ou encore de mises en relations avec le monde de l’entreprise. Chaque année, l’AFIJ accueille ainsi plus de 57 000 inscrits qui viennent trouver leur premier emploi, stage ou encore contrat d’alternance. Focus sur quelques trucs et astuces pour s’insérer professionnellement.

Comment dois-je faire mon CV, que dois-je y mettre ?

Dans tous les CV que reçoivent les recruteurs, il y a deux éléments à prendre en compte, la forme et le fond. Le fond dépend bien sûr des études et de l’expérience du candidat, expériences préprofessionnelles, stages, expériences associatives… Il faut mettre cela en valeur, d’où l’importance de la forme.

La forme c’est ce que le recruteur voit en premier : ce CV est-il agréable à lire, facile à lire ? Si oui le recruteur le lira, si non, il a de fortes chances pour que le recruteur ne le lise pas. Mais qu’est-ce qu’un CV agréable et facile à lire ?

C’est d’abord un CV pour lequel le recruteur ne doit pas faire un effort de lecture, un effort pour trouver les informations qu’il cherche. Cela passe par une bonne présentation, une présentation sobre du CV. Les Cv  » design  » sont à réserver pour des postes dans lesquels une certaine dose de créativité est requise…

Le CV d’un jeune diplômé, c’est une page sur laquelle le recruteur veut trouver des informations sur le parcours et les compétences du candidat. La formation doit être présenté de façon efficace, on ne doit détailler que ce qui est nécessaire, mais on ne doit pas à l’inverse être trop réducteur : pour un jeune diplômé, la formation est un élément important du parcours.

L’Expérience d’un jeune diplômé c’est à la fois ses stages, ses emplois étudiants, ses  » jobs « , et ses activités extra universitaires ! L’engagement personnel d’un candidat contribue à enrichir son expérience, à façonner sa personnalité, c’est un élément qui intéresse de plus en plus les recruteurs. Vous voulez en savoir plus ? L’AFIJ propose gratuitement des formations pour aider les jeunes diplômés à  » optimiser  » leur CV.

Une lettre de candidature est-elle encore nécessaire ?

Une lettre de candidature n’est généralement lue qu’à partir du moment où le CV a retenu l’attention du recruteur. Il ne s’agit donc pas de répéter son CV, mais de mettre en valeur des points qui intéressent l’entreprise, et en particulier les éléments subjectifs qu’on ne peut pas développer dans un CV. Vous maitrisez une langue vivante ? Ces informations figurent dans le CV et le recruteur peut le tester le cas échéant. Vous êtes dynamique et organisé ? C’est dans la lettre de candidature qu’il faut le démontrer par de cours paragraphe qui illustrent ces deux qualités.

Comment dois-je envoyer ma candidature ?

La lettre papier n’a pas disparu, mais l’usage du courriel électronique a profondément modifié l’envoi des candidatures. Aujourd’hui la majorité des jeunes diplômés envoient leur candidature par e-mail, et pour cela il faut adopter la bonne stratégie.

En réponse à une annonce, il faut simplement suivre les indications de l’annonce, alors que l’envoi d’une candidature spontanée nécessite de personnaliser son envoi, de chercher le bon destinataire. Un courriel de candidature n’est pas toujours si simple à faire. Dans le cas d’une réponse à une offre d’emploi une formule simple, de type  » bordereau d’envoi suffit « , mais il faut bien mentionner le titre ou la référence de l’annonce dans le corps de l’e-mail, et si possible dans l’objet du courriel.

Dans le cas d’une candidature spontanée, l’objet du courriel devra être assez généraliste, comme  » demande de rendez vous  » ou  » offre de service « .  » Candidature spontanée  » provoque le risque de ne pas être lu. Le corps du courriel doit être plus détaillée que le simple bordereau d’envoi pour donner envoi au lecteur d’ouvrir les pièces jointes. Deux tendances se font jours, certains préconisent de rédiger la candidature dans le corps du courriel et de ne joindre que le CV, d’aitres préfèrent une courte introduction, bien rédigée, dans le corps du courriel avec une lettre de candidature et un CV en pièces jointes. Les deux approches ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais il y a un point commun : les pièces jointes. Les pièces envoyées par courrier électronique doivent être enregistrées dans un format qui ne risque pas de modifier le fichier, comme le format PDF, ou à défaut le format RTF. Ces deux formats ont l’avantage d’être lisibles avec différentes versions des logiciels courant de traitement de texte. Le nom des pièces est également important. Le candidat qui envoi un CV et une lettre de candidature avec un nom dans lequel figure son nom plutôt que le nom du destinataire facilite la tâche du destinataire.

Un dernier conseil : l’adresse électronique d’envoi d’une candidature doit être à la fois simple et neutre de type nom.prenom@fournisseur.fr . Les noms  » humoristiques  » sont à réserver à l’entourage proche !

Comment utiliser les réseaux sociaux pour ma recherche d’emploi ?

Par son réseau, on cherche de l’information sur l’emploi potentiel, on ne quémande pas un travail. Chercher de l’information, c’est donner de l’information pour recevoir en retour, c’est un travail beaucoup plus long qu’il n’y parait au premier abord. Sur certains sites de réseaux sociaux, on peut aussi consulter des offres d’emploi que déposent les entreprises. Les réseaux professionnels sont très utilisés par les recruteurs qui cherchent de l’information sur un candidat, ou qui pratiquent l’approche directe. C’est pour cela qu’il faut choisir le(s) bon(s) réseau(x). Les réseaux sociaux sont en effet assez nombreux, assez divers.

Certains sont clairement du domaine personnel et amical, ils ne présentent pas d’intérêt pour la recherche d’emploi, si ce n’est les précautions à avoir quand à ce qu’on y publie : une recherche par mot clef fait ressortir des informations de partout. Certains sont dédiés à des contenus spécifiques d’images fixes ou animés comme les précédent ils ont peu d’importance pour la recherche d’emploi, mais laissent des traces, d’autant plus qu’ils sont bien référencés par les moteurs de recherche. Il faut souligner le cas des réseaux de partage d’information qui contribuent à créer une identité numérique positive, pour autant que cela soit le cas. Les réseaux sociaux professionnels au premier rang desquels Viadéo pour la France, et LinkedIn pour l’international sont des incontournables pour les chercheurs d’emploi, à condition de bien les utiliser. Il faut mentionner le cas particulier de Facebook qui est un réseau personnel parfois utilisé pour des usages professionnels. Ce qu’un internaute confie à Facebook, il en perd la maitrise, en particulier la capacité de le supprimer. Facebook est ainsi un réseau qui laisse des traces qu’on ne contrôle pas, ce qui est gênant pour son identité numérique.

Quelle est l’importance de l’entretien dans le processus d’embauche ?

Une embauche ne se décide jamais à la lecture d’un CV et d’une lettre de candidature. Ces éléments provoquent simplement l’envie du recruteur de recevoir le candidat en entretien. L’entretien d’embauche, ou le plus souvent les entretiens d’embauche ne sont pas un piège, le recruteur qui décide de rencontrer le candidat le fait dans le but de trouver la bonne personne pour le poste à pourvoir, et grâce à un bon CV et une bonne lettre de candidature, il a un apriori favorable, sans cela il ne recevrait pas le candidat.

Aller à un entretien d’embauche, cela se prépare, avec une recherche d’information sur l’entreprise qui recrute et la préparation dune présentation synthétique de son parcours, de ses motivations pour le poste, et de sa connaissance de l’entreprise. Cette connaissance de l’entreprise permet aussi d’avoir le  » look de l’emploi  » le jour de l’entretien. Un peu de formalisme dans la tenue est préférable à une tenue négligée, mais il faut aussi penser à la culture de l’entreprise et entre le jean troué et le costume/tailleur, il y a toute une gamme d’intermédiaires…

Lors de l’entretien le candidat doit montrer son dynamisme, sa motivation pour le poste, il doit aussi exposer ses compétences les plus en rapport avec le poste, sans faire une redite intégrale de son CV.

Le recruteur évalue une personne, pas un diplôme, et cette personne va devoir s’intégrer au groupe humain que constitue l’entreprise. Le plus dur de son travail est d’évaluer la personnalité du candidat plus que ses compétences, ce qui est le plus facile dans un processus de recrutement. L’entretien est un moment clef du processus d’embauche, l’aboutissement des efforts précédents, cela mérite qu’on y consacre un peu de temps à le préparer.

Le site de l’AFIJ

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar