12 conseils pour optimiser vos candidatures spontanées

lettre

Vous avez été nombreux à participer à ce troisième débat du mois. Quinze blogueurs ont proposé leurs contributions et plusieurs dizaines de commentaires ont été recueillis. Voici la synthèse des conseils qui ont été donnés ces dernières semaines. Un merci particulier à Liselotte Huguenin et à Frédéric Makhlouf pour leurs interviews riches d’enseignements. Cette synthèse se présente sous la forme d’une liste de 12 conseils à mettre en application pour optimiser vos candidatures spontanées. Bonne lecture !

Edit : Vous souhaitez profiter de l’été pour continuer vos recherches ? Cela peut être une bonne idée. La période est plus calme, mais moins de candidats continuent leurs efforts. Voici donc un rappel de la synthèse d’un précédent débat du mois qui devrait vous aider à mettre toutes les chances de votre côté en ce qui concerne les candidatures spontanées.

Soigner sa candidature spontanée est essentiel pour espérer avoir des retours. Comme l’écrit Julien, il s’agit d' »un art compliqué qui faut être en mesure de réaliser avec le plus grand soin. » En effet, selon Véronique, « à la première lecture on sait à qui « l’on a affaire » (façon dont la lettre est rédigée, tournures de phrases, emphase ou non, etc)« . FmR et Claire soulignent l’importance de ce support qui est « à l’origine de plus d’un tiers des embauches« . D’où l’importance d' »introduire son CV dans les bases de données de l’entreprise » comme nous l’explique Evelyne. Voici donc 12 conseils qui vous permettront de réaliser cet exercice avec succès.

1 – Adapter sa stratégie à ses objectifs professionnels

Il est important de se poser les bonnes questions dans ce type de démarche comme le souligne Morgane : « À qui écris-tu ? Pour quelle raison ? Et surtout dans quel but ? » Dans ce cadre, Claire nous explique l’importance de montrer « sa capacité à expliquer son objectif professionnel et à chercher l’adéquation entre votre profil et les besoins de l’entreprise« . Laurent ajoute qu’il « faut avoir un projet précis à offrir à l’entreprise pour que votre interlocuteur comprenne précisément vos souhaits et vous place en accord avec ses éventuels besoins. » Même son de cloche du côté des experts. Frédéric Makhlouf conseille aux candidats d' »avoir une stratégie et à se marketer. Mettez en avant ce que vous souhaitez, vos objectifs. » Au final, comme nous l’explique Frédéric, « il faut définir une stratégie pour la candidature spontanée.« 

2 – Cibler les entreprises à démarcher

Envoyer des candidatures spontanées à tout va est inutile. Il est important de cibler les entreprises selon plusieurs critères. Ismaël déclare qu' »il faut déterminer ce qu’on appelle en marketing sa zone de chalandise, c’est-à-dire le territoire sur lequel chacun accepte de se déplacer pour trouver un emploi. Il faut définir les secteurs dans lesquels on souhaite plus particulièrement travailler. Enfin, il faut savoir à quel type de structure envoyer une candidature spontanée. » FmR est d’accord : »la candidature spontanée, ce n’est pas du spam. Commencez par bien définir les entreprises qui vous intéressent selon leur implantation géographique, leur domaine d’activité, leur état d’esprit réel ou supposé, leur marché… En un mot postulez uniquement là où vous avez vraiment envie travailler. »

3 – Se renseigner sur l’entreprise

Vous avez été nombreux à souligner ce point essentiel. C’est d’ailleurs une priorité pour Lucie, pour qui « la première chose à faire est de visiter le site Web de l’entreprise. Puis si possible d’entrer en contact avec un salarié de l’entreprise pour avoir une vision interne de celle-ci. » Patricia déclare : « faire une candidature spontanée c’est non seulement connaître la culture de l’entreprise et ses valeurs, mais aussi être en veille constante sur son évolution. » Laurent est d’accord : « documentez-vous sérieusement avant de rédiger votre lettre de motivation pour ne donner que des informations sûres. » Claire ajoute : « votre candidature sera lue avec d’autant plus d’attention, à condition de préparer son approche (enquête préalable sur le site de l’entreprise, annuaires professionnels, entretien téléphonique pré ou post lettre…) » FmR nous offre un autre conseil : « faites une enquête, parcourez les pages entreprises, consultez aussi le site web de la société. La plupart des grandes entreprises ont un espace recrutement sur leur site avec une adresse où l’on peut envoyer sa candidature spontanée« 

4 – Passer l’étape de la page blanche

Le syndrome de la page blanche est bien connu. Il peut arriver à tout chercheur d’emploi lorsqu’il cherche à entamer la rédaction de ses lettres de motivation. Jessyca nous conseille de briser le cercle vicieux : « laissez votre stylo faire ce qu’il veut : « bonjour je suis gentil et j’aime votre entreprise embauchez moi s’il vous plait »…C’est idiot ? Oui, et votre cerveau s’en rendra compte et expliquera à votre main qu’il faut être un peu plus pro. Et sans même vous en rendre compte, votre style va s’améliorer, et vos arguments aussi.« 

5 – Personnaliser sa lettre de motivation

Cela peut sembler une évidence, mais il est important de la rappeler. Comme Julien nous l’explique, « une lettre de motivation « type » qu’on envoie dans chaque candidature n’est pas une lettre de motivation. Pour un poste donné, les compétences professionnelles et personnelles demandées varient. C’est pour cette raison qu’il faut être en mesure de formuler une motivation particulière pour chaque poste. » Pour ce qui est des éléments à mettre en avant, FmR nous donne quelques pistes : « Dans votre lettre, votre embauche dans l’entreprise doit apparaître comme une évidence, une suite logique dans votre carrière. Trouver les bons arguments, dites pourquoi l’activité de l’entreprise vous intéresse, montrer que vous cernez sa problématique marché, sa stratégie et que vous vous reconnaissez dans ses valeurs. Mettez en avant votre personnalité« .

6 – Adapter son CV

Adapter son CV suivant le poste visé est important. Attention toutefois à ne pas mentir, même par omission ! Evelyne déclare à ce sujet : sans toutefois trop « modifier » son CV, il faut mettre en évidence les compétences susceptibles d’intéresser un potentiel recruteur. Cela peut passer par une mise en page différente, des couleurs ou une police en gras pour insister sur quelques expériences significatives. Frédéric Makhlouf ajoute : « Il faut mettre en avant certaines compétences, les mettre en gras, les mettre en haut du CV. Mais surtout ne pas tricher. Marketer sa candidature consiste à mettre en avant ses qualités mais pas à s’en inventer. Soyez créatifs mais surtout… restez vous-mêmes. » Véronique est sur la même longueur d’ondes : « J’apprends à adapter mon CV, plutôt pour mieux distinguer les compétences que j’ai et qui peuvent intéresser potentiellement mon interlocuteur. Mais, je crois que c’est la limite de l’adaptation. On est ce que l’on est, et rien ne sert à long terme de faire autrement. » Pour ce qui est de la méthode, Liselotte nous donne quelques renseignements : « Je conseille de faire un CV qui reprend tout ce qu’on a pu faire de manière détaillée dans sa carrière : chaque expérience, chaque compétence. A chaque candidature, il faut ensuite faire ressortir les points qui intéresseront l’entreprise et les mettre en valeur, et enlever ce qui n’a pas d’importance. Il faut chercher à comprendre ce qui intéressera le recruteur et lui donner de la visibilité.« 

7 – Contacter la bonne personne

Envoyer une candidature spontanée, c’est bien. L’envoyer à la bonne personne, c’est mieux. Comment ? FmR nous l’explique : « Si sur le site de l’entreprise ou par vos recherches vous n’avez pas trouvé de contact direct (responsable ou chargé de recrutement, voire le PDG), vous pouvez passer un petit coup de fil. Cela permet d’avoir au moins un nom, un contact et souvent des informations sur les recrutements prévus. » Frédéric Makhlouf précise : « idéalement, on peut passer par un réseau professionnel et cibler une ou plusieurs personnes qui sont dans une société ciblée et envoyer son CV de manière nominative.« 

8 – Solliciter son réseau

Il n’est pas facile de sortir du lot. Le réseau peut nous y aider comme le dit Frédéric Makhlouf : « Qu’on soit une entreprise ou un cabinet, cela arrive que l’on reçoive plus d’une centaine de candidatures (voire plus) pour un poste. En passant par le réseau, on va pouvoir déclencher des rendez-vous que l’on n’aurait pas eus. » Patricia nous déclare également que « le réseau est un moyen très puissant pour permettre une connaissance de l’évolution de l’entreprise et ainsi d’y arriver au bon moment. »

9 – Cibler un poste précis

Il arrive que certaines entreprises nous attirent plus que d’autres. Ce n’est pas une raison pour en faire trop comme nous l’explique Liselotte : « si une personne en fait trop, je ne comprends pas ce qu’elle veut. Du coup çà ne m’aide pas ! Il est important de m’orienter, de m’expliquer pourquoi elle est attirée par l’entreprise, de me montrer pourquoi elle a choisi celle-là. Il est nécessaire d’avoir un poste précis en tête. Si la personne postule à deux types de poste (par exemple communication et commercial), il faut bien que la personne me montre en quoi elle peut travailler dans les deux domaines. Si la personne adore la société, tant mieux; mais ce n’est pas le seul critère !« .

10 – Eviter la lettre impersonnelle

Suite logique au fait de personnaliser sa lettre de motivation, il est important de ne pas utiliser d’arguments bateaux. C’est le sentiment de Claire : « à bannir, la lettre bateau impersonnelle et faite dans un esprit mailing. » Carlos nous conseille également d’éviter de « prendre plusieurs mois pour réaliser une superbe lettre type avec 4 mots ou groupes de mots à changer suivant le type d’entreprise, le type de poste, le type d’annonce…« 

11 – Soigner la forme

Quel support utiliser ? Par quel biais les envoyer ? Voici quelques conseils. Tout d’abord, Julien nous recommande de « préférer le format PDF ou format DOC, puisqu’en fonction de la version de word utilisé (ou encore de logiciel libre comme OpenOffice), la mise en page peut être différente et dans le pire des cas rendre les documents illisibles. Conséquence direct de cela : candidature redirigé dans la poubelle. » Pour ce qui est du support, Frédéric Makhlouf « conseille de privilégier le web. A une époque, postuler nécessitait absolument d’écrire une lettre manuscrite, de payer un timbre, une enveloppe, du papier… Plus maintenant. » Liselotte met en garde sur la forme : « il faut avant tout rester professionnel. Les CV débordant de couleurs, de fioritures (par exemple avec des petits coeurs incrustés), peuvent plaire à certains, personnellement ce n’est pas mon cas. » Attention également aux «  »introductions trop courtes du type « bonjour, vous trouverez ci-joint mon CV détaillé ». Dans ces cas là, je ne sais ni quoi, ni comment, ni pourquoi … Le but est de faire gagner du temps au recruteur, de lui permettre de comprendre très rapidement ce que l’on cherche. Il faut donc être à la fois précis, concis et clair.« 

12 – Suivre ses candidatures

Une fois les candidatures spontanées, il ne faut pas oublier de suivre leur déroulement. C’est ce que nous explique FmR : « n’oubliez pas de noter à qui vous avez envoyé une candidature, à quelle date. Si vous n’avez aucune réponse vous pouvez relancer par téléphone en demandant si le courrier ou le mail est bien parvenu à la bonne personne. » Sébastien enfonce le clou : « une bonne candidature spontanée est une candidature qui doit être suivie de près. Il apparaît fondamental d’organiser son travail dans le temps afin de systématiquement se préparer à appeler la ou les entreprises ainsi ciblées. Une candidature spontanée = un appel sous dix jours« .

J’espère que ces conseils vous seront utiles. Bon courage pour leur mise en pratique !

Edit A voir aussi sur le sujet, la vidéo d’Henry Kaufman et PPC : 7 conseils pour réussir sa candidature spontanée

Crédit photo

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. Ismaël
    7 mars 2008 - 17h22

    Cette synthèse est très complète et vraiment très intéressante.

    Preuve est encore une fois faite que ces débats sont utiles et surtout qu’ils font émerger de très nombreuses idées et conseils.

    Bravo à tous et continuons !

  2. Guillaume De Thomas
    7 mars 2008 - 22h58

    Je confirme surtout le point N°10. Je reçois beaucoup de candidature et j’avoue que je jette directement celles qui ressemblent à la précédente….

  3. Véronique
    8 mars 2008 - 9h27

    Merci Modérateur de ce gros travail de synthèse particulièrement important pour nous.

  4. touline
    8 mars 2008 - 10h21

    Oui, très intéressant ! Et permet de se remettre en question, même si on croit qu’on sait ! (je parle pour moi…).
    Merci !

  5. pascale
    8 mars 2008 - 16h18

    d’accord avec tout, et essentiellement avec Jessica!

  6. mblanche
    22 mars 2008 - 10h26

    Ce résumé est excellent et riche de conseils. Bravo ! Par contre, je n’arrive pas à me fournir la liste des entreprises pour cibler ma recherche d’emploi… La CCI ne peut pas m’aider . Avez-vous des conseils à me prodiguer ? Je suis très motivée pour me lancer dans une nouvelle aventure ! Merci à vous

  7. thierry
    8 avril 2009 - 16h47

    a imprimer svp

  8. farid
    10 juillet 2009 - 16h21

    Farid makhlouf

  9. Victoria
    8 octobre 2009 - 12h35

    Je suis très intéressée pou les candidatures spontanées, est-ce que pouvez-vous me fournir une liste de grandes sociétés dans la région du nord ?
    Merci beaucoup d’avance,
    Victoria

  10. Modérateur
    8 octobre 2009 - 14h12

    @Victoria : vous pouvez retrouver les entreprises qui recrutent dans la région sur NordJob :
    http://www.nordjob.com/fr/decouverte/

  11. Elisabeth
    2 février 2010 - 11h47

    Avez vous pensé aux seniors si oui , qu en est il ? Merci de me préciser vos objectifs dans le domaine du recrutement des seniors et leurs fonctions.
    Avec mes remerciements anticipés
    EG

  12. valérie
    25 janvier 2011 - 20h41

    Merci pour vos conseils.
    Par contre, je n’arrive pas à me fournir la liste des entreprises pour cibler ma recherche d’emploi… Avez-vous des conseils à me prodiguer, pour avoir la liste autrement que sur PAGES JAUNES ?
    Je suis très motivée pour me lancer dans une nouvelle aventure !
    Merci à vous

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar