Pirater le compte Facebook d’un ami, c’est facile !
credulite
Poisson d’avril : 25 blagues de bureau pour le 1er avril
raccourcis-clavier
Identité numérique

10 types d’accros aux médias sociaux

L’addiction aux réseaux sociaux, est-ce possible ? Sans doute y passons-nous un peu trop de temps… L’image ci-dessous, réalisée par Marketo et Column Five, traite le sujet avec humour, en proposant une typologie des accros aux médias sociaux. Même si le trait est un peu forcé, nul doute que tout le monde s’y reconnaîtra un peu, et repérera également son entourage ! Alors, quel type d’accro êtes-vous ?

  • Le fan d’alertes : il a paramétré son téléphone pour recevoir tous les types d’alertes possibles dès que quelque chose se passe. Son téléphone sonne dès que quelqu’un tweet, partage ou commente une publication, et il abandonne tout ce qu’il était en train de faire pour lire ces alertes.
  • Le ninja des médias sociaux : il s’est autoproclamé « Social media Guru », sauf que tout le monde en est un maintenant.
  • Le créateur de verbes : il transforme les médias sociaux en verbes. Par exemple, il dit : « je dois instagramer ça » ou « Je vais redditer ces photos ».
  • Le rageux des voyelles : il abandonne toutes les voyelles pour tirer le meilleur parti possible des 140 caractères autorisés sur Twitter.
  • Le référenceur de blogs : il répond à la plupart des questions par « Vous devriez lire mon article à ce sujet ».
  • L’influenceur auto-proclamé : il vérifie régulièrement son influence sur tous les sites de mesures sociales possibles et imaginables.
  • Le pluri-maire : il prend le temps de checker dans tous les endroits par lesquels il passe. A cause de ça, il est maire, duc ou roi de plus d’une dizaine d’établissements.
  • Le fan : il utilise le bouton « J’aime » tout le temps, au lieu de poster un commentaire.
  • Le vérificateur permanent : il consulte son téléphone toutes les deux minutes pour savoir comment ses photos Instagram, ses publications ou ses tweets sont accueillis, sans aucun égard pour les gens qui sont avec lui.
  • L’angoissé : il est en stress dès qu’un réseau social est en panne. Pourtant, les chances que le problème ait un impact sur sa carrière ou sa vie personnelle sont minces…

Source : Column Five

Commentaires

  1. jlgdiscount
    12 octobre 2012 - 15h49

    Super bonne infographie qui reprend très bien les différents profils en faisant un très bon point, bien bref sur chacun.

  2. Guillaume
    12 octobre 2012 - 17h47

    Social media Guru que l’on retrouve par ailleurs nous inviter à un combat de quequette sur Klout

  3. JB
    15 octobre 2012 - 16h42

    Comme tous les types d’addictions je pense que dans certains cas il faut se soigner (un peu). L’ensemble doit rester un outil (qui sous entend une notion d’utilité vérifiée) ou un loisir… pas une source d’inquiétude infondée.

  4. aquaticmania
    17 octobre 2012 - 17h07

    Très sympathique la façon de reprendre ces profils de par cette infographie que je trouve plutôt bien amusante :)

  5. Mireille Ruinart - Créactions
    29 octobre 2012 - 17h30

    Assez amusant comme infographie mais je pense que les portraits d’addicts ne sont pas complets. Je suis sûre que vous pouvez tous en proposer d’autres.

    J’ajouterais :

    - le pétard : celui qui explose quand son ordi ne répond plus, que la box ne connecte plus, que l’écran pixelise, que le transfert de vidéo vers Youtube vient de planter alors qu’il venait de passer la demi-journée à jouer à free cell en surveilant que tout se passait bien et que du coup il va falloir tout recommencer, qu’il ne trouve plus son carnet d’adresses et de connexion aux multiples emails, sites, blogs auxquels il participe activement. (bien sûr il ou elle car je me reconnais bien dans ce type d’addict !)

    - le curator : celui/celle qui est perfectionniste et aime bien maîtriser les choses et du coup prend son pied à collecter, analyser, relayer tout ce qui peut lui/la servir et servir son réseau de contacts. Là aussi je me reconnais bien…Ca doit être pour cela que je bosse dans la communication transversale et cross-canaux et la formation ou pour ça que je suis devenue ainsi…de la poule ou de l’oeuf qui en est à l’origine ?!… ;)

    - l’omniscient : celui/celle dont les technologies avec leur puissance d’interactivité, de relais, d’organisation pour gérer la communication digitale, ont permis qu’ils aient une impression d’omniscience. Ils peuvent alors être sur plusieurs réseaux, sur plusieurs blogs, sur quelques sites et forums, jouer les community manager mais pas pour leur boulot ou pas seulement, juste pour éprouver les limites du démultiplicateur de passage de relais entre les médias et les internautes qui interagissent. Jouissif non ?! ;) J’aimerais bien l’être mais je n’ai ni nègre, ni scribe, juste dix doigts et un webcam :)

    - l’acheteur compulsif là aussi possible au féminin bien sûr : il/elle surveille toutes les ventes et bonnes occasions, fait les comparateurs, vend sur Ebay ou priceminister, découvre Pinterest et se dit que ça pourrait le faire aussi en interconnectant avec un autre site de vente et ainsi de suite. Résultat il/elle fait de bonnes affaires mais ne dépense pas forcément moins que le total prévu à son budget global car une bonne affaire ne se laisse pas passer.
    PS : le comble la pub Zalando ouf je n’en suis pas encore là et vous ?

    Quant à se soigner, il suffit que l’ordi tombe en panne, l’opérateur de téléphonie change et vous laisse sans connexion une quinzaine de jours et votre cure est faite !

    Ou encore que tout le monde soit connecté tout le temps, que cela entre dans la vie courante et là ce ne sera plus traité comme une addiction mais comme une adaptation. Tout est question de point de vues !

  6. Podryw
    21 janvier 2013 - 13h05

    Article très intéressant, merci

  7. mandii
    31 janvier 2013 - 1h17

    j’avoue que j’ai été « fan » lorsque je m’initiais aux médias sociaux et que j’avais encore en tête cette espèce de vision nouvelle des plateformes communautaire.Je croyais que cliquer sur le bouton « j’aime » suffisait à lui tout seul, de vous faire remarquer. Alors je cliquait sur tout ce qui passait sur mon mur. lol.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar