10 mauvaises raisons de procrastiner

C’est une mauvaise habitude que nous avons tous de temps en temps : procrastiner et remettre à plus tard ce qui encombre notre to do list. Dans la vie professionnelle, la procrastination peut s’avérer problématique. Voici 10 mauvaises raisons de procrastiner, qui ne pourront plus vous servir d’excuse à l’avenir.

procrastination1

Je le ferai plus tard

L’excuse n°1 de tout bon procrastinateur : remettre à plus tard ce qui pourrait être fait. Sauf qu’une tâche remise à plus tard a toutes les chances de ne jamais être faite, ou d’être faite trop tard. Faites le tout de suite, et rayez cette tâche de votre to do.

Je suis fatigué, triste, stressé…

Pas difficile de se trouver une liste d’excuses à rallonge : fatigue, stress, problèmes personnels, sortie la veille… Mais cela ne doit pas vous empêcher d’avancer professionnellement. Profitez-en pour travailler sur des tâches moins harassantes et plus ludiques ou créatives.

Je n’ai pas le temps

Ne pas avoir le temps est toujours une très bonne excuse pour ne pas se mettre sur un projet et le repousser. Mais il est toujours possible de commencer à travailler le sujet, ou de faire d’autres tâches moins chronophages. Et pour trouver le temps, arrêtez de checker vos notifications de smartphone 50 fois dans la journée, de traîner sur Twitter, ou de discuter sur Facebook Messenger.

C’est n’est pas prioritaire

En repoussant perpétuellement les projets non prioritaires, on est à peu près sûr de ne jamais les faire. Considérez les projets les moins prioritaires comme étant ceux à faire au cours de la journée, et non dès votre arrivée au bureau.

C’est trop important, il faut que m’y consacre pleinement

Là encore, c’est une excuse que nous nous sommes tous donné au moins une fois : penser que nous sommes sur trop de projets / dossiers à la fois, et que nous ne pouvons pas donner toute l’attention nécessaire à telle ou telle tâche. C’est souvent un moyen de repousser une tâche qui nous rebute.

Ce n’est pas assez bon

Quand le perfectionnisme rejoint la procrastination, les projets avancent particulièrement lentement. Faites fi de votre perfectionnisme pathologique et avancez sur vos tâches. Parfois, il faut accepter de passer moins de temps qu’il le faudrait sur un projet, et le terminer néanmoins.

Je ne suis pas assez inspiré

Si vous vous vous sentez particulièrement peu créatif, contentez-vous de tâches plus laborieuses qui ne demandent pas d’inspiration. C’est peut-être le moment de mettre votre boîte mail à jour, organiser votre veille, ou benchmarker. Et si vous devez vraiment avancer sur une tâche créative, l’inspiration n’arrivera pas de façon transcendantale, c’est généralement par essai / erreur qu’on arrive à ses fins.

Je vais plutôt faire quelque chose qui me plait

On préfère tous aller faire un tour sur Facebook, Reddit, Twitter ou notre site d’infos préféré plutôt que de finir cette tâche qu’on traîne comme un boulet depuis 1 semaine. Malheureusement, traîner sur Imgur n’a jamais fait avancer une to do list. Finissez d’abord cette tâche et accordez-vous un peu de détente en ligne une fois qu’elle est terminée.

Une tâche de dernière minute vient d’arriver

Un mail URGENT des collègues pour savoir où on va boire un verre ce soir, ou où on va manger ce midi. C’est important il est vrai, mais pas sûr que cela nécessite d’arrêter votre tâche en cours. Là encore, priorisez, et restez concentré sur votre tâche en cours.

Je peux pas, c’est génétique

S’il vous faut vraiment une excuse pour ne pas avancer sur une tâche, vous pouvez toujours arguer que c’est génétique. D’après une étude américaine, la procrastination pourrait en effet être génétique. Une très bonne excuse pour aller regarder quelques vidéos YouTube ou booker son weekend au bureau plutôt qu’avancer sur sa to do !

procrastiantion2

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. Olivier CLEMENCE
    27 juillet 2015 - 14h37

    Bonjour,
    pour ma part j’étais (et je suis encore un peu trop) sujet à la procrastination.
    Du coup j’ai mis en place quelques méthodes/règles qui me permettent d’avancer.

    Par exemple le matin je décide d’une tâche que je dois impérativement faire avant quoi que ce soit d’autres (et surtout avant de lire mes mails). Du coup, j’ai au moins fait une tâche nécessaire dans ma journée.

    Ensuite je lit mes mails et je programme ma journée en m’interdisant de revenir voir mes mails avant 13 heures puis 16 heures.

    Les mails sont réellement le meilleur moyen de procrastiner. En les lisant et en y répondant on se persuade qu’on fait quelque chose d’utile mais à coté rien n’avance.

    Olivier.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar